25.1.11

Houria Bouteldja la sous-chienne de garde du choc des civilisations


C'est le site maçonnique Riposte laïque (1) qui a "dévoilé" une information qui dérange considérablement Houria Bouteldja, porte parole des Indigènes de la République.

L'auteure du fameux "sous-chien" chez Taddéï pour désigner les français "blancs" est salariée de l'institut du monde arabe, comme le montre la page suivante en cache (depuis, son nom a été enlevé) :
http://web.archive.org/web/20080405035602/http:/www.imarabe.org/prat/locespaces/contact.htmlLOCATIONS


Évidemment, les investigations de Riposte Laïque, véritable organe du B'naï B'rith (2), s'arrêtent ici.
Le président de l'institut du monde arabe n'est autre que Dominique Baudis, membre du comité d'honneur de l'association France-Israël ! (3)
Association présidée par Gilles-William Goldnadel qui s'est « efforcée inlassablement, dans toutes les instances nationales et internationales, de faire connaître les droits imprescriptibles de la nation juive sur son Foyer National ».

Maintenant, on comprend mieux les provocations "anti-blanches" de Bouteldja qui rentre dans la logique du choc des civilisations en montant les français issues de l'immigrations africaines contre les "souchiens".


Notes:

(3) amisfr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire